JAVEL L’DIRE A TOUT L’MONDE !

Publié le par Jean Dornac

Par Catherine Declis.

Je me souviens, il y a déjà 30 ans, les consignes d’hygiène et de sécurité obligeaient au personnel des cuisines hospitalières à jeter chaque soir toute nourriture ayant été préparée et non distribuée dans les services pour cause de fluctuations d'effectifs parfois imprévisibles.

Ceci pouvait parfois se compter en lots entiers de poulets, rôtis, énormes plats de purée, certes déjà reconstituées…

 

Et les cloches du quartier qui attendaient à l’endroit réservé l’arrivée des poubelles cuisinées, car il était interdit de donner proprement, il fallait absolument que cela passe par la case officielle poubelle, que le personnel veillait à offrir la plus propre et ordonnée possible en guise de plateau repas.

 

Il valait mieux cela plutôt que d’aller dérober les restes des repas dans les chariots de distribution dont certains revenaient d’un service infectieux risquant de les contaminer.

 

30 ans plus tard me revient une saveur de souviens-toi !

 

Avec malheureusement une odeur que je ne connaissais pas dans ces formes de plateaux repas, une odeur de propre et  aseptisé qui peut rappeler l’hôpital mais ne dénote pas de cet endroit, une odeur d’eau de javel qui mélangée à de la nourriture, s’appelle le nouveau plateau repas poubelle.

 

Pour être allé vérifier et y mettre son nez, Martial, qui s’occupe de temps à autre pour aider les restos du cœur de sa ville à sa façon , après avoir entendu le témoignage de ses frères et sœurs dans le malheur, bien que persuadé de la véracité des faits qui lui étaient retracés, a bien voulu se déplacer cette nuit, afin de s’en assurer.

 

Oui, la nuit n’est pas porteuse que de beaux rêves et de contes de fées, il semble que la disposition d’esprit de l’homme désire aussi y ajouter, par choix ou par obligation, par souhait ou par soumission, par désir ou manque de réflexion, ce qu’il est possible de définir comme quelques mauvaises intentions en un soupçon de poison !

 

Je cite :

 

« Tu sais peut-être que je m'occupe de resto du cœur et je contacte les gens qui pour x raisons n'osent pas y venir, alors je leur apporte un colis sur mes propres deniers de temps en temps, c'est moins humiliant pour ses personnes et j'ai appris quelque chose d'un peu scandaleux.


voilà je t'explique :

C'est une famille des six personnes : deux parents et quatre enfants, le père va, à la grande surface du coin, faire les poubelles le soir après la fermeture avec l'autorisation du gérant, en récupérant un peu de nourriture, car il n'arrive plus à joindre les deux bouts, avec une petite pension d'invalidité,  avec cette crise qui fait mal aux plus pauvres malheureusement ; mais depuis quelque temps il trouve tout ce qui pourrait être récupérable en nourriture, mis en vrac, les emballages ouverts dans un sac-poubelle, et par-dessus on y verse de la javel... Je trouve cela ignoble personnellement.

 

Le fait est qu'entre temps le gérant a changé, et ce malheureux homme ne peut plus récupérer un peu de nourriture. Ce pauvre homme n'y arrive plus, c'est très cher. Je me suis permis d'écrire ceci à cette grande surface, sans dire le nom de la personne ce qui est totalement juste. J'ai été tellement scandalisé que je leur ai fait un petit mot à cette grande surface ! L'autre grande surface  fait mieux : elle ne sort pas du tout les poubelles ; alors qu'ils font campagne pour récupérer de l'argent pour la faim en Afrique, et ils ne sont pas foutus d'aider ceux qui sont devant leur porte...!


Je suis écœuré et révolté de cet état de choses. »

 

Et cette nuit du 7 au 8 mars 2009, je cite :

 

« Bon aux dernières nouvelles
j'ai été voir moi-même dans la nuit
j'ai regardé et constaté que c'est bien la vérité
 plusieurs sacs avec de la nourriture non périmée  les dates varient entre 1,2,3, et 4 jours, avaient été ouverts.
avec une coupure par le milieu avec une très forte odeur de javel
je m'en suis mis plein les doigts ; c'était varié il y avait de la viande, des fromages, pain de mie, yaourt etc., etc...!
Jeter de la nourriture comme  cela me fout les boules excuser l'expression,
alors qu'il y a tant de gens qui ont faim...
Malheureusement j'ai oublié mon appareil photo numérique
bon dimanche »

 

Là-bas n’est pas mieux que ici ! À méditer dès aujourd'hui !

 

Et des enfants continuent de par le Monde à mourir de faim…

 

 

Commenter cet article

Martial MAREY 16/03/2009 10:27

J'affirme avoir constaté par moi même le contenu et la forte odeur de Javel sur de la nourriture
cordialement
Martial

Catherine Declis 11/03/2009 12:24

Il serait intéressant de savoir si ceux qui ont constaté des faits identiques, d'où qu'ils soient car à mon avis la question se duplique, puissent donner une information de changement de comportement, ou pas, notamment vis à vis des établissements qui ont reçu des courriers personnalisés

Et pour ceux qui passent devant les poubelles, notamment des supermarchés, peut-être soulever les couvercles...

Midi et demi, pour tous bon appétit !

Jean-Jacques Rey 10/03/2009 23:40

La société de consommation est aussi celle d'un gaspillage inouï : une preuve de plus avec cet exemple. Comme dit Jean : soyons insoumis... Je le dis donc gratuitement : cette société est devenue grotesque ! Vous voulez que je vous dise : hé bien ! le conditionnement (libéral) de la société de consommation va nécessiter maintenant une thérapie collective : une cure de désintoxication qui va bien au-delà de l'alimentaire ! Au fait pendant que j'y pense : vous n'ignorez sans doute pas qu' Over-blog travaille avec la régie publicitaire de TF1 ? A part cela, oui ! je suis pour l'acte gratuit,
total, et je le paye (ou du moins, on me le fait payer), mais c'est ainsi le meilleur pied de nez à ceux qui veulent "programmer" des cerveaux disponibles... :o)))

Jean Dornac 11/03/2009 00:46


Merci pour votre intervention, Jean-Jacques ! Je suis très heureux de vous lire, ici !!

Avec toute mon amitié

Jean


Catherine Declis 09/03/2009 23:12

Avec mes bonnes pensées vers Martial qui fait parmi d'autres concrètement au quotidien pour ceux qui ont faim, sans chercher les honneurs, simple belle et vraie valeur de coeur

L'intention ou la volonté de prévenir d'empoisonnements par des produits toxiques ou périmés en les arrosant d'eau de Javel afin qu'ils ne soient pas consommés pourrait se vouloir humainement louable, et crains que la motivation de tels actes ne soit malheureusement pas là

Dans la logique de notre société, les êtres humains rendus à faire les poubelles pour manger, sans doute mal ou non couverts par des prises en charge d'assurances de santé, finiront de toute façon par consommer ces aliments dangereusement altérés, faute de choix et risquent fort de devoir être hospitalisés, ce qui, dans une méthodologie de pensée prônant la prévention à tout prix et n'importe quel prix, les économies de santé et de surcroît l'éternel déficit de la sécurité sociale... risque de coûter bien plus à la société dite pour le respect des droits de l'homme, de la femme et de l'enfant, que d'offrir naturellement en partage à manger,
Et ceci en fraternelle Universalité

A noter qu'il circule une information :

JEUDI 12 MARS 2009 - GREVE DE LA CONSOMMATION GENERALE -

m@x 09/03/2009 20:33

J'adore...
Non. Pas le gaspillage, mais votre espace de liberté... Respirons donc cet air de fraicheur, de nouveauté et de joie! Au delà d'être humain, soyons divin! ;o)
Namasté

Jean Dornac 09/03/2009 21:23


Un "espace de liberté" ! Vous ne pouvez pas plus réjouir mon coeur qu'en disant cela !

Merci, merci, merci

Jean