VACCIN CONTRE LA FIEVRE JAUNE

Publié le par Jean Dornac

par Dr Marie-Hélène Groussac

 

(paru sur altermonde le 16 octobre 2007)



Le 10 octobre 2007

 

 

 

Le STAMARIL®, en cours depuis 1986, est un vaccin anti-amaril vivant atténué produit sur cellules d’embryons de poulet. C’est depuis cette année 86, la souche 17D-204 qui est utilisée. S’agissant d’un virus, il utilise, pour ses protéines, les acides aminés des cellules de culture, ici un oiseau, donc un vertébré : ces aides aminés sont identiques à l’espèce humaine, contrairement à l’infection naturelle dont les protéines synthétisés par un moustique utilisent les acides aminés de celui-ci, donc ses variants isomériques non reconnus par l’Homme.

 

En théorie, c’est moins toxique de cette façon ? Le problème est que le solvant de la L-histidine, de la L-alanine, donc des variants isomériques dont certains sont conformes aux Vertébrés et d’autres non, surtout si la synthèse est chimique, ce qui est probable car ces acides aminés sont utilisés par les laboratoires : mais il s’agit d’un mélange racémique de variants isomériques.

 

Cette vaccination est connue pour donner moult effets secondaires, ce qui est connu et … mis sur le compte des protéines virales. Je n’en suis pas persuadée puisqu’elles sont « conformes aux Vertébrés ». Par contre, les deux acides aminés du solvant, qui en outre sont des acides aminés essentiels, pourraient être partiellement toxiques et responsables des effets secondaires violents, lesquels passent par les protéines de choc thermique. Ne sont-ils pas source d’un syndrome de type « tryptophane transgénique » ? Je relève dans « la bible médicale rouge », version médicale de ce qui se faisait en Chine autrefois, P2061 :

 
«  Effets indésirables :

[…]
Des réactions systémiques telles que .. […]


Entre le 4ième et 7ième jour, la survenue d’une rigidité de la nuque associée à de la fièvre, de la fatigue ou des céphalées a été observée. […]

 
De rares cas de troubles neurologiques tels que méningite, encéphalite et méningo-encéphalite ont été rapportés.


Des réactions anaphylactiques […]


Un cas de défaillance multiviscérale d’issue fatale […]. Les premiers symptômes sont survenus peu de jours après la vaccination. Le mécanisme physiopathologique d’une telle réaction n’a pas été déterminé[…].
 »

 

J’ai moi-même observé un cas de vaccination conjointe contre l’hépatite B et la fièvre jaune qui a déclenché des crises d’épilepsie, chez une personne indemne jusque là, et un cas de syndrome cérébelleux derrière la seule vaccination anti-amarile.

Et si les syndromes et symptômes observés étaient plutôt liés aux acides aminés du solvant ? réalisant un syndrome couplé de type L-alanine toxique et L-histidine toxique ?

Et si ces syndromes étaient liés à une défense de ce qui est non conforme à l’espèce, en raison de la présence de ces acides aminés chimiques toxiques ? défense passant par les HSP (protéines de choc thermique).


Et si le cas fatal décrit correspondait à une incapacité de la personne de gérer ce type de produits inutilisables par son espèce ? anomalie génétique modifiant le comportement des HSP, par exemple.

 

Curieusement, il se trouve que les morceaux de protéines qui s’accumulent dans les neurones dans les maladies d’Alzheimer, comportent une zone critique, c’est-à-dire importante avec, sur 4 acides aminés, 2 histidines consécutives. Cette accumulation évoque bien quelque chose que la cellule ne gère plus : de là à penser que l’incorporation d’histidines légèrement variantes puisse entraîner une absence secondaire de reconnaissance par le système « éboueur » qu’est le tandem ubiquinines-protéasome …

Commenter cet article

Jenny 11/02/2009 20:29

Merci et je te souhaite une bonne soirée

Jenny, en toute simplicité

Jenny 11/02/2009 14:21

Bonjour Jean, comment vas-tu ?
A Lyon, il fait froid mais nous avons le soleil
avant la neige qui est prévue pour demain matin.

Puis-je mettre cet article sur mon blog " Mon combat contre la fibromyalgie " dans la rubrique " vaccins " ?
Bien sur, avec les corrdonnées de ton site

En toute amitié, Jenny

Jean Dornac 11/02/2009 20:22


Bonjour Jenny,

Je pense qu'il n'y a pas de probème pour l'article.

Pour ma part, ça va bien, même de mieux en mieux. Mais je suis peu présent ayant actuellement beaucoup de démarches diverses à faire. Aujourd'hui, ici, il faisait beau, mais un peu moins
chaud...

En toute amitié également
Jean