LYNE SŒUR DE CŒUR

Publié le par Jean Dornac

J’aimerais tant que personne ne se détourne d’une telle cause à défendre. Le faire serait manquer de cœur, certes, mais surtout ce serait préférer ignorer ces maladies dont personne ne peut affirmer qu’il n’en subira pas une au cours de sa vie.

 

Alors, pour Lyne, mais aussi pour vous-mêmes, pour vos proches, lisez et prenez conscience. Et si votre situation financière le permet, aidez-là, je vous en prie…

Jean Dornac

 

* * *

 

Venir doucement se poser avec la fragilité des ailes d’un papillon et la profondeur illimitée de cœur d’une âme sœur

Voici Lyne en son entier

 

Je ne citerai pas de noms, ceux qui liront éventuellement se reconnaîtront, et répète, ceci n’est pas pour déranger, juste offrir l’opportunité d’améliorer ce qui peut encore l’être.

 

Etre ou avoir est un état de chose, « main tenir » en est un autre et il n’y a là aucune échelle de valeur, juste être à sa bonne place de cœur à chaque instant et se pencher sur le moment présent en y bien pensant, parfois maladroitement, pansant au mieux pour le mieux de tous comme de chacun.

 

Lyne est de la catégorie de ces malades étiquetés fibromyalgiques qui a eu son heure de gloire.

 

Professionnelle et personnelle,

Affective et matérielle,

Sociale et sociable

 

 

Naturellement

 

 

Jusqu’à ce que la maladie ne la rattrape,

 

Et que le tout s’écroule en château de carte

 

 

Lyne est de cette nature, vous savez, comme la petite grenouille verte qui aime à courir dans l’herbe verte, que l’on montre à ces messieurs…

 

Lyne est de ce genre de petite grenouille verte emblématique de la France qui est dans l’eau froide et dont on regarde passivement l’eau chauffer jusqu’à ce qu’elle bout et après s’exclamer :

C’était une gentille fille, ou bien une grande dame, en cœur, c’est certain, une immense âme.

 

Lyne est le visage de ce que de plus en plus de personnes vivent actuellement et n’osent plus dire car n’en ont ni la disposition d’esprit ni plus même la force.

 

Lyne pèse aujourd’hui 38 kilogrammes pour 1m60 et est une femme de 50 ans, qui tient encore sous un toit en un HLM de banlieue parisienne en lequel il faisait 13° pendant les grands froids des semaines passées, se nourrit de ce qu’une personne de cœur veut bien lui apporter, est secondée par une aide ménagère qui lui a offert quelques vêtements neufs, qu’elle paye 1 euro de l’heure compte tenu qu’elle ne peut pratiquement plus rien faire et remercie ici le service d’encore exister, bien que diminué ces temps derniers, ajouter que si elle ne peut s’offrir à manger même de médiocre qualité, elle peut encore moins se soigner avec efficacité.

 

J’ai fait appel à ces messieurs d’avant et trouve le bilan plus que décevant, c’est ainsi.

 

Aussi, ayant pris refuge voici plus de 20 ans auprès d’un Lama Tibétain issu des enseignements de Kalou Rimpotché, m’attribuant le nom de Karma Younten Zongmo, je me permets une fois encore d’en appeler à la solidarité de ces personnes sensibles qui savent ce que souffrir veut dire et vivre l’exil puisque depuis 50 ans, voient leur merveilleuse culture fondre comme neige au soleil et ici représentée par deux jeunes personnes à l’initiative de ce site (réf du site) qui s’engage à aider Lyne par un appel à soutien que chacun peut rejoindre anonymement en versant un don qui, s’il en est besoin et représente aussi une lourde charge administrative et bien entendu bénévole, ainsi fonctionne le cœur du Toit du Monde, envoie des justificatifs pour déduction d’impôt.

 

LIEN A SUIVRE

http://larbredesrefuges.activebb.net/centre-d-aide-de-l-arbre-des-refuges-f151/pour-venir-en-aide-a-lyne-t3975.htm#25886

 

Merci Jean d’offrir tant en si peu de temps, une vie parfois suffit pour un travail bien accompli

 

Lyne est encore en vie,

Merci pour elle comme pour toutes et tous, car l’un ne bouge pas sans l’autre

 

Catherine Declis.

 

Commenter cet article

Catherine Declis 11/02/2009 20:57

Bonjour Jenny,

Je comprends combien il est douloureux de se sentir impuissante alors que Lyne a tout simplement besoin de soins adaptés et se bien nourrir, chauffer et vêtir qui sont des besoins vitaux fondamentaux auxquels tout être humain a naturellement droit, d'autant plus étonnant lorsqu'il est question d'une personne vivant en pays dit riche...
Et lourd constat d'isolement lorsque la santé s'écroule !

Je pense que de venir ici te lire sera déjà une grande aide pour elle afin de tenir le coup moralement

Faire passer la demande de soutien sur ton site peut contribuer à élargir les chances de pouvoir mieux l'aider, sachant qu'il m'est parfois compliqué d'écrire à chacun pour faire le lien car Lyne est bien trop fatiguée pour cela, mais m'engage à le faire au mieux à chaque fois que cela se présentera


Je viens d'avoir de ses nouvelles très rapides car elle n'a pu écrire que quelques lignes, elle pleure de joie de chaque mouvement solidaire qui s'offre à vivre pour tous

Elle remercie ici chaleureusement Michel, Lise, Ananda, Cathy et Sandrine, Jean-Claude auquel elle n'a pu répondre au téléphone et qui n'a pas laissé ses coordonnées, Jocelyne, Sophie et Yang, les personnes ayant déjà adressé des dons via "l'arbre des refuges", et tous ceux que j'oublie, avec mes excuses

Elle continue de se battre et espérer et j'ai envie de lui dire qu'elle a raison d'y croire

Je t'embrasse de tout mon coeur Lyne,

Catherine.

Jenny 11/02/2009 14:36

Si je pouvais faire quelque chose pour apporter mon aide à Lyne qui en a tellement besoin mais..... Je suis à Lyon, trop loin de chez chez qui est à Paris. Je suis déçue car j'aurais voulu faire quelque chose, la voir, l'aider, l'épauler, etc.... Et si je faisais passer le message sur mon blog ?
Je ne sais ce que je dois faire >Jean et Catherine ?

Dites-le moi

Jenny

ananda 11/02/2009 01:57

Pour lyne pensées lumineuses d'amour et de tendresse infinie *
ai participe a ma modeste mesure mais aimerais envoyer un mail a Lyn ***
ou un courrier que vous pourriez faire suivre **
mon mail (c_h_adna@live.fr)
Lumineuses pensées et respect de toute vie ***ananda

Catherine Declis 31/01/2009 00:47

Je fais une parenthèse quant à l'intervention de Michel il y a 5 jours, à savoir m'appeler Catherine Déclis

Ce nom a effectivement été mis par erreur à la place de Catherine Declis en une page d'écrits et poésies et la faute n'a jamais été corrigée mais il s'agit bien de moi en cette page d'écriture qui, après tirage, représente 70 feuilles pour ceux qui souhaiteraient l'imprimer, ce qui ne présente pas une grande utilité au regard de la noblesse du papier et ce qu'il faut d'arbres pour suffire à nos besoins indispensables

Merci Michel de m'avoir offert la possibilité de réparer une erreur qui n'a jamais été corrigée jusqu'à aujourd'hui et dont j'avais même oublié de la nécessité d'en parler, tellement les sujets majeurs occupent autrement mon esprit

Avec mes bonnes pensées,

Catherine.

Catherine Declis 29/01/2009 11:38

Revenir sur une question de calcul que je viens ici réajuster

Lyne a besoin de 5 x 5 ml d’argent colloïdal par jour ce qui, avec les références du produit que nous avons elle et moi vers nous, représente 3 flacons par mois à 67,32 euros

J’ose espérer que si un professionnel de santé passe par là en possession de ce produit qui circule gratuitement dans certaines conférences d’information de qualité, ou mieux encore un laboratoire dispensant ce produit, ou bien le bouche à oreille, ou que sais-je… Il auront la riche idée de mettre en application ce pour quoi ce produit est véritablement destiné, à savoir soulager et soigner

Je ne sais pas si je continue de m’illusionner, tout ce que je peux dire est que je ne la laisserai pas tomber, 38 kilos, est –il besoin de le rappeler

Et continuer de penser de la même façon qu’un lieu possible de don existe, même s’il est rendu difficile pour beaucoup de donner ce que l’on n’a pas, faire circuler l’information qui n’est que reflet d’une réalité actuelle, avant que cet exemple ne se multiplie à l’infini

Jean Dornac 29/01/2009 17:46


Merci, Catherine ! Oui, espérons qu'une âme sensible, de passage, agira... Tout est possible, il suffit d'un petit grain d'amour au fond du coeur...